lundi 5 janvier 2015

Dans la famille assida ou crème tunisienne je demande quatre assidas à la fois...amande, noix, pistache, et noisette :-)

            Avant de croiser l'année 2014 je ne croyais pas qu'on pouvait réunir autant de catastrophes  ou de tuiles qui vous tombent dessus en  quelques mois voire en un trimestre, c'était sans compter aussi sur l'énergie et la ténacité insoupçonnées qu'on peut avoir et qui parfois rivalisent en force avec le désespoir qui peut vous gagner.

           Dans tout ça, un peu à l'image de la vie qui réunit les bonnes et les mauvaises nouvelles, se sont succédés de tristes événements  en Tunisie, trois élections, une ambiance délétère, pas mal de persiflage aussi, et...des fêtes très proches,aussi bien tunisiennes musulmanes que chrétiennes. Le Mouled, où l'on fête la naissance du prophète SAWS, est l'occasion entre autres de préparer l'assida, sous ses différentes formes selon les goûts et les budgets, allant de la crème à la semoule ou assida blanche simple voire salée comme chez Annie, la crème noire aux pignons de pin d'Alep, celles aux fruits secs, dont j'ai déjà essayé deux versions, auparavant,, pistache et noisettes.

         Cette année, encore une fois, le prix des matières premières a littéralement explosé, zgougou tout comme les fruits secs et pas mal de gens ont boycotté de gré ou de force la tradition sous cette forme. Je n'avais pas non plus envie de faire la queue la veille ni d'exploser mon budget, alors j'ai raclé mes fonds de tiroirs, racheté deux poignées de chaque fruit sec et opté pour une version multicolore, qui ne m'aura pas coûté plus cher que la version habituelle, voire beaucoup moins. La même recette de base, partagée en 4 pour les proportions, très rapide à faire puisque je pars du quart des ingrédients dans la casserole mais un plaisir multipliée par quatre au moins à en croire la vitesse à laquelle nous avons vidé les coupes :-)
       Cette version multicolore, je ne l'ai évidemment pas inventée, elle est en vogue depuis quelque temps,  sous l'appelation "arc en ciel" chez la très douée Ibtissem,  ou "Olympe" chez  Saveurs d'antan mené de main de maître par Henda, cordon bleu et d"une sympathie, d'un sourire si communicatif. Je vous donne mes proportions pour les 4 crèmes, la démarche reste exactement la même pour la cuisson. J'ai tout préparé, filtré et mis en bol, au frigo pour les 4 assidas et j'ai fait ma cuisson tranquillement le soir en 10/15 mn maximum pour chaque casserole.J'ai obtenu 5 belles coupes et 3 bols moyens, avec quelques petites verrines.
POUR  CHAQUE CREME
 125g  de  noisettes torréfiées réduite en pâte coulante au robot ou moulin à café (ou mieux pâte de noisette)/  ou de pistache  torréfiées réduite en pâte coulante au robot ou moulin à café (ou mieux pâte de pistache)/ ou d'amande torréfiées réduite en pâte coulante au robot ou moulin à café/ ou de noix NON TORREFIEES réduite en pâte coulante au robot ou moulin à café

75 g de sucre  en  poudre
42 g  de  farine
412  ml  de  lait (entier  si possible)
12  ml  d'eau  de  géranium ( ou une cs pour moi)


 Diluer la pâte en ajoutant le lait peu à peu (j'utilise le pied mixer là et pour la cuisson), ajouter le liquide obtenu à la farine petit à petit en donnant des coups de pied mixer également pour éviter les grumeaux. Faire filtrer ce liquide, et à ce que vous allez recueillir, ajouter le sucre et mettre à cuire à feu moyen doux, en mélangeant constamment la cuillère en bois. 

Pour la crème anglaise/tunisienne au géranium c'est par ici (clic)

2 commentaires:

Lilakitchen a dit…

Magnifique!

Ibtissem El Harran a dit…

Merci d avoir cite mon nom

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...