jeudi 20 mars 2008

Assidat zgougou (=crème tunisienne au pignon de pin d'Alep) et quelques trucs inavouables...



Depuis une quinzaine de jours, je n'ai pas posté à cause d'une fatigue passagère et de l'envie de me reposer à l'occasion de ces vacances de printemps. J'en ai profité pour fêter mon 29 ème anniversaire, et pour me livrer à la farniente. Je remercie celles qui m'ont contactée par le biais du blog ou par mail, je pense en particulier à Géranium, Moghrama et Wissal à qui je dédie affectueusement ce post en lui souhaitant un prompt rétablissement. Un post trèèèèèèèèèèès tardif aujourd'hui(j'ai déjà dépassé les 12 coups de minuits!!), je viens à peine de rentrer chez moi après avoir été souhaiter un bon mouled à ma famille et à ma belle-famille, j'en profite pour souhaiter MOULED MARBOUK à tous les tunisiens, et à tous(tes) les musulmans (es).


Me voilà de retour avec la réalisation de cette délicieuse crème traditionnellement faite pour le MOULED, la "assida". Il en existe beaucoup de variantes, vous trouverez de plus amples explications chez Moghrama. Lorsque je vivais au Maroc, enfant, je mangeais la "assida" blanche. La tendance en Tunisie est de la faire à base de zgougou, c'est à dire de pignon de pin d'Alep. Pour ne pas confondre avec le pignon, voir les photos du pignon de pin d'Alep chez Géranium. D'autres versions sont à base d'un fruit sec, par exemple la noisette ou encore les pistaches. Cette crème est elle-même surmontée d'une couche de crème pâtissièreau géranium qui est ensuite décorée de fruits secs en poudre et/ou entiers. J'ai de vagues souvenirs du cérémonial qui entoure la confection de la "assida" et qui dure une bonne semaine- acheter, trier, moudre les graines auparavant, ensuite la veille du mouled, les filtrer et recueillir le précieux jus, enfin cuire la "assida" en respectant des proportions sacrées et en veillant à ce qu'il n'y ait pas de grumeaux, le lendemain, la décorer et l'offrir - et ceci peut-être parce que je n'y prenais pas part.Ma seule contribution était de participer à la décoration, hi hi...Ce que j'aime dans cette recette faite en cette occasion sainte, c'est qu'elle est délicieuuuuuuuuuuuse (à goûter au moins une fois dans sa vie, je ne connais pas un ennemi de la "assida" de zgougou) et qu'elle perdure. Si parfois, pour l'Aid seghir, il arrive que les maîtresses de maison achètent des pâtisseries tunisiennes toutes prêtes au moins en partie, on ne peut pas le faire pour la "assida"...


L'année dernière, c'était mon premier mouled chez moi, après mon mariage. J'ai tenté de la préparer. Entre les proportions des bibles culinaires (comme OMMEK SANNAFA), celles de mes proches allant du simple au double, les versions novatrices à base de lait concentré sucré, je ne savais plus à quel saint me vouer et tout est parti finalement à la poubelle.Le problème est aussi que ces recettes partaient pratiquement toutes du poids des graines entières. Or, pour moi qui suis partie de la pâte de zgougou déjà préparé et moulu, je pense que les proportions ne doivent pas être tout à fait les mêmes. Cette année, j'ai acheté de la pâte de zgougou toute prête (confession numéro 1) mais j'ai décidé de respecter les indications de la boîte .

Honnêtement, je suis vraiment satisfaite du résultat, la texture de la crème est délicieusement crémeuse, ni liquide ni trop ferme, la couleur est prononcée. La préparation a été un jeu d'enfant, grâce à quelques trucs inavouables...que je me fais un plaisir de vous confier. Mon ami le mixer et son frère le mixer plongeant avait déjà sauvé ma "ghraiba" pour l'aid. Il me permit de faire l'assida sans prise de tête, sans frayeur, sans grumeaux. Libre à vous (= puristes, défenseurs de la sacro-sainte tradition en cuisine ) de crier au scandale, j'assume mes choix, je les avoue et, hérésie culinaire ou pas, je pense que la cuisine doit être avant tout désacralisée, l'important est le plaisir de la faire et le résultat. Le goût n'est pas très sucré, mais finalement je le préfère ainsi. Je vous donne donc la recette telle qu'elle est indiquée sur la boîte avec mes remarques et mes conseils en bleu.

Trois trucs inavouables :
1- Avoir utilisé de la pâte de zgougou toute prête
2- Avoir utilisé éhontément mon ami le mixer , à qui je rends hommage, dans les différentes étapes
3- Ne pas avoir pris de photos, mais essayez donc d'en prendre quand vous avez la main dans la pâte de zgougou et que vous pensez la rater à chaque seconde. Je me suis rattrapée en expliquant (=en avouant) longuement ce que j'ai fait.


INGREDIENTS
500 g de Zgougou moulu, 2 litres d'eau, 400 g de farine , 300 g de sucre, fruits secs moulus et entiers pour la décoration.

USTENSILES ETC.
- 1 marmite pour la cuisson de la assida, de préférence à bords hauts indépendamment de la quantité de liquide afin de pouvoir remuer et écraser les éventuels grumeaux sur ces bords. Vous pouvez utiliser par exemple celle où vous cuisez vos pâtes ou encore le bas du couscousier.
- 1 autre marmite pour pouvoir filtrer.
- 1 tamis fin ou encore un chinois, il faut quelque chose pour filtrer très finement
- 1 "madlek", sinon une cuillère en bois la plus large possible (elle doit ressembler à la spatule ou à la maryse et aller sur le feu)
- 1 mixer à bol (celui où vous mixer les soupes ou les smoothies) et son pied plongeant.
- 1 chaise sur laquelle reposer alternativement vos jambes pendant la cuisson de la crème (elles vous en sauront gré) puis s'asseoir, poser la marmite par terre et touiller ("tedlek") avec votre grosse cuillère.
- 1 bon verre mesureur pour préparer les ingrédients solides et liquides.
- Des mains propres pour touiller, mélanger, écraser la pâte, nonnnnnnn pas sur le feu...
PREPARATION ET CUISSON
- Les bols/coupes transparents doivent être déjà prêts, lavés, essuyés au préalable avant la préparation et la cuisson de la assida. Les ingrédients déjà pesés et à portée de main.

1- Mélanger 500g de pâte Zgougou dans 1.5 litres d'eau et bien remuer (vous pouvez utiliser le mixer). Je dirais personnellement, vous devriez VRAIMENT utiliser le mixer, peu importe sa taille. Dans mon tout petit petit mixer riquiqui, j'ai mélangé en 3 fois le tiers de la pâte avec 0.5 litre d'eau, c'était parfait. Rincer le bol du mixer pour la suite.
2- Filtrer 4 à 5 fois le mélange avec un tamis fin. Vous poserez donc le tamis sur la marmite 1, et filtrer le liquide mixé qui s'écoulera lentement dans la marmite 1. La première fois, vous aller devoir longuement touiller à la main jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide dans le tamis. Ecraser ensuite petit à petit la "purée" qui reste pour en extraire le maximum de liquide, par petites poignées. Quand vous aurez écrasé cette pâte au maximum, vous pouvez la jeter. Rincer le tamis, le poser sur la marmite 2 , recueillir le jus obtenu dans la marmite 1 et le filtrer encore une fois en touillant. Il y aura de moins en moins de "purée" en haut au fur et à mesure. Répéter l'opération 3 ou 4 fois. Réserver le jus filtré dans la marmite qui servira pour la cuisson.
3- Mélanger 400 g de farine dans 0.5 litre d'eau puis mélanger le tout de façon homogène. J'ai mixé le mélange farine/eau dans le bol du mixer, j'ai obtenu une pâte liquide que j'ai versée dans le jus filtré réservé dans la marmite. Un petit coup de mixer plongeant pour que tout soit homogène.
4- Ajouter le sucre.
5- Faire cuire le liquide à feu doux en remuant lentement sans arrêt pendant 30 mn environ. C'est là que les puristes doivent crier "haro sur elle, comment ça ramener à une demi-heure ce qui peut aller jusqu'à une heure et plus?". Ce à quoi je répondrai que la quantité n'est sans doute pas la même (une livre), que ce sont les proportions indiquées sur la boîte, je n'ai rien inventé, et que- verdict d'une dizaine de "goûteurs" plus tard- la texture est parfaite, NA! Le feu doit être impérativement doux afin de maîtriser la cuisson. Mélanger par des gestes circulaires d'abord. Au bout de quelques minutes, le liquide chauffé, en mélangeant, racler le fond et les bords, remonter la cuillère et vérifier s'il n'y a pas de grumeau. Aux premiers grumeaux, retirer du feu et utiliser le pied plongeant du mixer pour obtenir un mélange homogène, par impulsion, pendant 2 minutes environ . Poser la marmite par terre, s'asseoir, et avec les 2 mains, mélanger et écraser le mélange sur les bords hauts. Je n'ai eu besoin de faire ceci qu'une seule fois, et pas un grumeau n'y a survécu...
6- Dès que la crème s'épaissit et devient homogène et onctueuse, retirer du feu. Facile à dire hein? Bon, la cuisson a effectivement duré 30 mn et pour m'assurer de la bonne cuisson, je me suis fiée à quelques indices. On ressent plus de résistance quand on mélange la crème. La crème "nappe" la cuillère, donc quand vous tracez un sillon dans la face de la cuillère, il reste en place, la crème ne coule pas pour recouvrir la trace du doigt. Quand vous levez la cuillère en laissant couler la crème, celle-ci coule en traçant des "motifs" sur la surface.

7- Verser dans les bols préparés au préalable en laissant de la place pour la crème pâtissière. Laisser refroidir. Recouvrir d'un tissu léger et laisser refroidir à température ambiante jusqu'au lendemain matin si vous la faites la veille au soir. Ne pas mettre au frigo avant de préparer le reste de la recette.
LA CREME AU GERANIUM
J'avoue que j'étais à deux doigts de sacrifier à la facilité et de ne pas faire la crème à la manière traditionnelle, donc à base d'oeufs, de lait, de fécule et parfumée à l'eau de géranium. Je n'aime pas beaucoup les oeufs. Finalement, après avoir survécu à la première étape, je me suis dit qu'il serait dommage de s'arrêter en si bon chemin...C'est la recette de mon amie Soumia qui a donc été testée et vraiment approuvée pour sa facilité de réalisation, et son goût délicieux. Je vous mets donc sa recette avec mes remarques en bleu. Il faut un litre de crème pour la quantité de assida que j'ai faite.

- 1 litre de lait froid j'ai utilisé du lait demi-écrémé
- sucre (à doser selon votre goût) j'en ai utilisé 200 g pour 1 litre de lait
-jaunes d'oeufs (2 à 4) => c'est facultatif : c'est seulement pour donner de la couleur à la crème j'ai utilisé 4 jaunes d'oeufs pour 1 litre de lait
-4 cuil à soupe de maizena elles ne seront ni rases ni trop bombées
- aterchiya (= eau de géranium) ou eau de fleur d'oranger voire même 1 sachet de sucre vanille. J'ai utilisé 4 cs d'eau de géranium pour 1 litre de lait, la moitié dans le mélange à froid (étape 2), la seconde moitié lorsque la crème bouillonne, ajoutée, vite mélangée avant de retirer la crème du feu.
1- Dans une casserole (de préférence aluminium pour que le fond ne brûle pas), versez le lait froid et la maizena. Bien remuer pour qu'il n'y ait plus de grumeaux. J'ai tout mixé avant de verser dans la casserole
2- Ajoutez le sucre, le ou les jaunes d'oeuf et l'eau de géranium. J'ai remixé ce deuxième mélange, ajouté au premier, le tout filtré au-dessus de la casserole pour éviter les "filaments" des oeufs(enfin les trucs bizarres dont je ne connais pas le nom, hi hi).
3- Mélangez bien puis portez sur feu doux en remuant constamment jusqu'à ce que la crème épaississe (comptez 20-25 mn). Ne pas paniquer, votre ami le pied-mixer plongeant est là en cas de foetus de "grumeaux"...
4- Portez à ébullition. Laisser refroidir juste quelques minutes avant de la verser sur la couche de "zgougou", vous pouvez la couvrir de papier aluminium pour éviter la formation d'une "croûte".
5- Préparez vos bols ou jolis verres. Versez la crème encore chaude et parsemez le dessus de pistaches ou amandes concassés ou de pignons... Pour la assida, laisser la crème refroidir à température ambiante avant de décorer. Si la crème au pignon a été préparée la veille, la crème au géranium sera préparée le matin avant la dernière étape.

DECORATION
La décoration est évidemment affaire de goût personnel ou de tradition familiale. Ma grand-mère avait pour habitude de partager en 3 ou 4 la surface délimitée ainsi à l'aide des pignons pour répartir ensuite les différentes couches de fruits secs moulus. J'ai utilisé cette technique pour en faire ces rosaces:


ou encore ces damiers:



Pour cela, il faudrait utiliser la pointe du couteau pour creuser un très léger sillon afin de délimiter le motif, suivre ensuite les lignes à l'aide des rangées de pignons. Pour remplir, commencer de préférence par les fruits secs en poudre les plus foncés.

Pour mes 3 petites cousines, Ons, Lina et Inès, j'ai simplement décoré d'un petit coeur préparé à l'aide d'un pochoir confectionné en papier carton (au dimension du bol). Vous remplissez le coeur par la poudre la plus foncée puis enlever très délicatement le pochoir. Vous continuez ensuite les parties blanches.

Pour nous trois (oui, oui, je compte mon bébé aussi, hi hi) , des décors plus simples, à l'aide d'un pochoir fleur (en arrière-plan) ou une bande pochoir pour séparer les parties en 3 (premier plan):


Une photo de la assida entamée pour comprendre le "phénomène-assida": lorsque vous plongez la cuillère dans la coupe, elle vous reviendra gorgée de trois saveurs, de trois bonheurs, la couche de fruits secs, la couche de crème au géranium et enfin celle de la délicieuse crème au pignon de pin. Petite cuillère pour la route?

32 commentaires:

wissal a dit…

Tunis!!
merci pied plongeur, mixeur traqueur de grumeau, si c'est pas beau tout ça!!! ma fille c'est bon on n'a plus peur pour toi tu es une ommek sannafa!! elle est tellement belle cette 3assida!
je t'imagine assise a te disputer avec la marmite et l'assida :-)))....
encore nchallah mouled mabrouk w kol 3am w enti et ta petite famille b 1000 khir; gros bisous!

moghrama a dit…

eh ben pour un retour ,c'en est un ! bravo tunis ,tu ne finiras jamais de nous étonner ..à très bientôt , juste une petite semaine (c'est à moi maintenant de filer à l'anglaise )hihihi mais je ne m'inquiète pas ,la relève est assurée !bisous

madjy a dit…

Salam Tunis !
Je reste bouche B devant toutes ces merveilles ,c'est vraiment sublime ,je craque pour les coupelles où il y a un coeur ,quel travail waouh !bon anniversaire je souhaite une longue vie pleins de bonheur et surtout avec une bonne santé !moi aussi je suis crevée en ce moment ,l'hiver nous a achevé je crois !bonne journée !

Anonyme a dit…

Bonjour et bonne fête. Je suis moi aussi émerveillée quand je vois tous ces plats d'assida. Je ne l'ai jamais préparé, mais je goûte toujours quelques réalisations de mes amies. C'est vrai que ç'est pas toujours simple d'obtenir la bonne texture, la bonne couleur...et même un beau décor. Félicitations et bon congé.Carinne

wissal a dit…

ben la plus belle partie de mon commentaire a disparu, celle qui disait bravo a madame la cuisinière, que crème de zgougou est magnifique, lisse, de belle couleur, surtout tunis pas liquide entrains de danser!!
et le merci aussi pour ton petit clins d'oeil, sinon malheureusement Tunis je vais t'avouer que mon mari déteste assidat zgougou, je ne saurais te dire pourquoi!!tanpis pour lui surtout et tant mieux pour moi, sinon cette année je m'étais décidé a faire celle au noisettes, et pour finir ma p'tite chérie, joyeux anniversaire, tous mes meilleurs voeux, encore un bisou :-)

Anonyme a dit…

tbarakalla a'lek et quel retour ! j'espère que tu t'es bien reposée. elle est superbe ton assidat zgougou bien grise et tout ! et la déco je n'en parle meme pas ! tu t'es bien surpassée !
Mouled mabrouk inti zeda
j'aime beaucoup ton conseil n°6 mdrrr
chui sure que si nos grand mères avaient connu les robots ou mixers, elles auront fait comme toi :-))
gros bizous
Soumia

princesseTanit a dit…

salut, mouled mabrouk :)
ta 3ssida est super jolie, mais (c'est pas mon commentaire c'est celui de maman), elle ne serait pas tr�s �paisse par hasard ;)
ma m�re a dit que tu as mis trop de farine et trop de sucre pour 500g+beaucoup d'eau ( pour 500g il faut au plus 1l d'eau et 250g de farine ). bon moi je n'y connais rien mais c'est la fille du patissier qui te r�pond ;) elle te dis qu'elle est super belle et bravo pour l'effort. ;)))

gourmandsavecleila a dit…

Bonsoir,
c'est wissal qui m'a orientée vers ton blog pour y voir l'assidat. Bravo elle est très réussie. J'adore aussi ton billet sur les blogs tunisiens. Bonne continuation.

Anonyme a dit…

C'est Géranium, Je ne trouve plus mes mots après le passage des amies blogueuses tunisiennes qui m'ont précédée: Moghrama, Wissal et Leila (qui tient un superbe blog )
tu mérites plus que le mot bravooo, tu nous fascines avec cette palette de fruits secs qui ornent ton assida c'est du goût

inci a dit…

Tes photos m'épatent! Et la déco de ces petits bols encore plus! J'aime tout ce qui est "esthétique culinaire"...

crimetcondiment a dit…

Merci beaucoup à toutes,
Wissal, c'est pas bien grave, tu feras la assida zgougou pour toi et une assida boufrioua pour monsieur, pourquoi se priver d'une double gourmandise?!
Morghrama, bon séjour, on attend tes posts avec impatience.
Madjy, merci. Ok, tu as le droit de te reposer mais n'en profite pas pour t'éclipser, hein? Pas de frayeur stp, hi hi!
Carinne, merci, tu dois te lancer, même la nouille que je suis rayon tradition culinaire y a survécu, alors...
Soumia, c'est moi qui te remercie de tes encouragements sur le forum cuisine tounsiya et pour ta recette de crème, un régal fastoche!
Inci merci, dommage que tu ne puisses pas y goûter, c'est un délice!!
Princesse Tanit, merci. Je ne me permettrai pas de contredire ta maman qui a pour elle l'expérience des années mais j'ai simplement quelques remarques: pour la texture, je dois dire qu'elle est crémeuse comme il faut, pas compacte, épaisse ni liquide, elle ressemble aux assida que j'ai goûtées hier y compris les traditionnellese. Pour les quantités, je suppose que ta maman se base effectivement sur les mesures traditionnelles, c'est à dire 1 kilo zgougou/2 litres/700 g de farine je crois? Malheureusement, c'est ce que j'ai fait l'année dernière, c'était catastrophique avec la pâte de zgougou toute prête et c'est peut-être l'explication, car si l'on part du poids de zgougou en grains, il faut compter les aspérités, saletés qui disparaissent après le tri, donc pas vraiment 1 kilo au final quand c'est moulu. J'ai suivi les proportions de la boîte cette fois. Pour le sucre, je dirais au contraire, pour ceux qui y ont goûté, la quantité oscillait entre bien ou pas assez. Et allahou ââlam! Comme tu vois, les avis et les recettes divergent,c'est vertigineux, hi hi! Merci pour tes remarques en tout cas.
Moghrama, ça me touche beaucoup, tu as plus de mérite, tu fais la assida dans les règles de l'art, toi!
Leila, merci pour ta visite. J'ai essayé de voir ton blog, mais les photos ne s'affichaient pas. Je vais retenter une autre fois, j'ai hâte de voir la assida!

Nadouille a dit…

Koll 3am wenti 7ayya b5ir !!!
Elle a l'air super ta 3sida, j'adore celles sous forme de coeur ça change des décorations traditionnelles :)
Moi pareil mon mari n'aime pas du tout l'3ssida donc je la fait jamais, j'en mange quand je rentre en Tunisie.
C'est marrant toi, Wissal et moi on a à peu près le même age, moi je suis légèrement plus agée, j'ai fêté mes 30 ans en décembre dernier. Wissal c'est dans pas très longtemps je pense (qu'elle aura 20 ans je veux dire ;-) )

Kaouther a dit…

Franchement, je ne sais quoi te dire, c'est sublime! qu'elle decoration!! je garde tout sous le coude pour l'essayer , le jour ou je tomberais sur le zgougou!
car meme n'etant pas de sang Tunisien, cette assida fait partie de mes souvenirs d'enfance et me rappelle plein de bonne chose et je compte inchallah la reproduire un de ces jours!

encore merci pour ce somptieux partage!

grosses bises

cocotte a dit…

Ah ah, y a pas que moi qui dessine des petits coeurs dans ses desserts au parfum de Maghreb...

salma82 a dit…

wawwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww, genial

bonne decoration

tbarkalah 3lik hbiba

amour de cuisine a dit…

ma chere, ton blog, je l'aime beaucoup depuis toujours, mais ca fait un bail que je ne t'ai pas rendu visite, j'aime ta assida macha Allah quelle decoration, je me suis arretee sur les trois prenoms des filles, et Lyna et Ines sont mes deux filles.
mais moi j'au un rayan et pas une Ouns tres jolie prenom d'ailleur.
merci pour la recette.
surement que je dois essayer ca incha Allah

neyla a dit…

selem a tous.
je suis une tunisienne acro de lassida zgougou. je te remercie pour tes gentilles expliquation, car bien que jai deja participer a une preparation dassida zgougou je lavais oublier. le hic cest que je suis enceinte de 4mois et cest une envie, et grace a toi demain challah moi et mon futur bout de choux on va pouvoir ce faire ce delice.je te remercie pour cette reccette. bon ramadhan

kaouther a dit…

je suis entrain de devorer chaque mot de ce billet pour poivoir realiser laasida demain matin inchallah

mille pour les paquets de zgougou que tu m'as gentimment envoye' et un autre mega merci pour cette recette detailee'. j'ai voulu la faire hier ou avant hier mais un probleme de connection m'a empeche' de te rentre visite et imprimer tous ces precieux details.
je croise les doigts......

affaire a suivre donc
bisous a toi et a DOUDA

Anonyme a dit…

merci oukthi el aziza j'ai essayé et suivis tes conseils à la lettre et cela été démicieux tous en on redemandé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Allah y jazik amine

Anonyme a dit…

bonsoir à toutes je ne connaissais pas ce blog mais il est top génial super!!!
tout plein de recettes tunisiennes et plein de petits trucs sympas
pour ma part "étant partisante du moindre effort!!" j'ai opté pour une assida de zgougou au thermomix:)
je ne sais pas si ça vous dit quelquechose, mais cet appareil mixer-cuiseur-vapeur a chngé ma vie et avec mon mari on s'est dit pourquoi pas essayer!
alors nous voila mélangeant notre zgougou tamisé avec farine,eau, et sucre le tout à 90° pendant 40 minutes vitesse 4
comment vous dire c'est tout simplement plus simple!!
et pas mal du tout au niveau goût et texture on s'est régalés et les enfants en redemandent, du coup je me dis que je referais bien de l'assida si il était possible de trouver la pâte de zgougou en France
merci pour votre attention et à trés bientôt qui sait?
ahlem

crimetcondiment a dit…

Merci Ahlem pour tes mots gentils et pour tes explications. Je n'ai pas le thermomix mais je suis à fond pour les solutions qui simplifient la vie!

kris a dit…

bonsoir, j'ai suivi votre recette très bien expliquée, et voilà aprés bien m'etre aider de mr mixer, c'est vrai, je suis super contente le résultat est magnifique, c'est ma première assida zgougou,suis trop contente,c'est vrai que je n'en ai pas gouté trop avant non plus (suis une petite frenchie exilée a tunis lol),donc j'ai pas trop de référence, mais on dit que c'est pas évident, en tout cas mon mari tunisien lui a adoré! donc un grand merci car c'est en lisant votre poste,et en voyant vos magnifiques assidas, que j'ai eu envi de me lancer!

kris a dit…

bonsoir, je vous envoie un grand merci,j'ai réalisé hier soir ma 1ère assida zgougou, et c'est une réussite, la texture était douce onctueuse,bon j'avoue mr mixer m'a été d'une grande utilité!mais c'est le résultat qui compte,j'avoue que c'est grace à votre poste et en voyant vos magnifiques assidas que j'ai eu envie de me lancer!
j'ai toujours entendu dire que c'était trés compliqué, que ça n'avait pas le meme gout selon les personnes.... il est vrai que pour ma part je n'ai pas trop de référence car je n'en ai pas gouté énormément (étant une petite frenchie exilée à tunis je suis mariée à un tunisois)mais mon mari l'a trouvée trop bonne et meme moi qui d'habitude n'aime pas dés plus j'ai adoré!donc encore merci pour ce magnifique blog a bientot

crimetcondiment a dit…

Saha, Kris, j'en suis très très contente! Non, il faut démystifier les recettes tradi, en tout cas, essayer, bravo encore une fois! bises

aux delices de lili a dit…

je viens de découvrir ton blog par le biais d'Ellena qui a publia ta recette!! j'adore,, je vais essayer de la préparer au maouled nabanoui charif inchallah!!
jolie blog!! bravo!! bonne journée

crimetcondiment a dit…

Merci beaucoup, j'espère que ça te plaira!

Anonyme a dit…

Salut peut tu me dire ou as tu acheter ton zgougou sachant que j'habite dans le val d'oise merci

crimetcondiment a dit…

Bonjour, je suis désolée, j'habite en Tunisie:-( je suppose que vous en trouvez chez les épiciers tunisiens

Hajer Bedhiafi a dit…

Bonsoir,

je souhaite realisé votre assida que je trouve splendide et parfaite mashalah !

L'explication de la recette est impecvcable, juste une précision : on dit qu'il faut la trempé la veille dans l'eau et la laissé au frigo ? si vous pouviez me répondre merci beaucoup ! ;-)

crimetcondiment a dit…

Merci Hajer, je ne la trempe pas parce que je pars d'une pâte de zgougou toute prête, ce n'est pas nécessaire de le faire sauf pour les graines qu'on réduit soi-même en pâte et je vous avoue ne l'avoir jamais fait à la façon traditionnelle. Je mélange donc et mixe avec l'eau tout simplement avant le filtrage etc. Mouldek mabrouk

Ines Dagdagui a dit…

Bonjour;

Bravo pour l'asida elle a l'air parfaite!

Je voulais savoir si jamais l'asida est un peu liquide, qu'est ce qu'il faut faire pour la corriger :)

Merci.

crimetcondiment a dit…

Merci Inès, on m'a dit qu'il fallait ajouter de la maizena (surtout pas de farine), je suppose bien sûr à diluer avant dans un liquide froid lait/eau par ex. Je ne l'ai jamais fait pour l'assida mais une fois, j'étais enceinte, mon mari m'avait acheté de la bouza noisettes un peu liquide à mon goût, je l'ai arrangée ainsi, et c'était réussi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...